Concerts / CME (McGill Contemporary Music Ensemble)

  • 3 mars 2005
    19h00
Salle Pollack — Université McGill
555, rue Sherbrooke Ouest

Œuvres de Grisey, Matalon.

Avec la pièce de Matalon, le CME plonge dans l’univers musical d’un compositeur connu pour ses musiques de film originales jouées à travers l’Europe (Métropolis, de Fritz Lang). L’interprétation de Las Siete vidas de un gato accompagnera la projection du film-culte du cinéaste surréaliste Luis Buñuel, avec une musique très proche des origines brésiliennes du compositeur. «La musique de Matalon, suggère Denys Bouliane, est peut-être au tango ce que les Suites pour violoncelle seul de Bach sont aux danses de cour…».

Dans la deuxième partie du concert, le CME poursuit son exploration de la musique de Grisey, «le père» de la musique spectrale. Quatre chants pour franchir le seuil est en quelque sorte le testament musical du compositeur, qui s’interroge sur les rites de passage de la vie et de l’au-delà. La poignante intensité lyrique (et prémonitoire?) de cette œuvre, magnifiquement rendue par Ingrid Schmithüsen, frappe d’autant plus l’imagination que le compositeur a subitement trouvé la mort peu de temps après en avoir complété l’écriture.

En collaboration avec McGill Digital Composition Studio: Sean Ferguson, Director; Richard McKenzie, Technical Director

Participants

Programme