Mot du directeur artistique

Cette quatrième édition de Montréal/Nouvelles Musiques (MNM), portant cette année le chapeau de «Mythes & Légendes», se veut une grande célébration de la création musicale — d’ici et d’ailleurs — à travers une série d’événements, colloques, conférences, classes de maître, récitals, happening et concerts, regroupant certains de ses artisans et porte-drapeaux les plus engagés. En ces temps difficiles de crises économiques et coupures dans le soutien aux artistes, il nous est apparu essentiel de «remettre les pendules à l’heure» en proposant une réflexion sur la place de la musique de création dans notre société, son impact, ses sources et ses possibilités d’avenir.

Contrairement à la croyance populaire qui voudrait que la musique contemporaine soit en quelque sorte un produit de laboratoire issu d’une «génération spontanée», sans liens véritables avec la «tradition», nous explorerons dans ce MNM 2009 les multiples fils conducteurs et référents qui inscrivent cette musique dans LA musique au sens large, d’où les épithètes de «Mythes & Légendes».

Car mythes et légendes il y a!

Certains plus près de nous (Cage, Xenakis, Feldman, et bien sûr, Claude Vivier, Raôul Duguay, Gilles Tremblay, «nos» mythes et légendes), d’autres plus «anciens» (Monteverdi, Debussy, Ravel…), mais bien présents par la force et la pertinence d’un discours musical toujours «actuel», transcendant les modes et/ou batailles de chapelles esthétiques. Références aussi aux grandes légendes rock des années ‘60 et ‘70, des Beatles aux groupes rock dits «progressifs», dont les folles virtuosités et inventions — particulièrement sur le plan rythmique — ont influencé toute une génération de compositeurs «sérieux». Plusieurs concerts monographiques s’inspirent de légendes amérindiennes (Hozhro, Tshakapesh), de «héros» (Vivier, Romitelli) et de mythes (Love Songs, Confitures de gagaku) dans une programmation faisant une large place à la voix — avec 11 concerts qui nous la font entendre sous toutes ses coutures — arts visuels et danse compris!

C’est donc — encore une fois — à une aventure musicale que MNM 2009 vous convie, et qui dit aventure, dit risque… Car il n’y a pas d’aventure sans risque! Mais le risque est stimulant, excitant, émoustillant, provocant, inquiétant, séduisant et quoi d’autre encore! Il est inscrit profondément dans la nature humaine, qui a été poussée par sa curiosité insatiable à descendre des arbres, fonder de grandes cités et civilisations, et qui la mènera bientôt dans les étoiles…

En attendant ces temps futurs où nous explorerons les galaxies, MNM 2009 vous suggère de vivre quelques-unes des exaltations escomptées, en faisant une partie du voyage — bien assis dans votre fauteuil —, laissant entre les mains expertes des musiciens, chanteurs, solistes et ensembles participants, les commandes pour vous guider à travers des musiques aux paysages virtuels infinis… On dit qu’une image vaut mille mots… Se pourrait-il que la musique vaille mille images? Bon festival!

Walter Boudreau, directeur artistique

Mot de la directrice générale

Foisonnements intérieurs!

L’intériorité ne s’enseigne pas ni ne s’achète. Certains contextes sont plus favorables que d’autres, certaines démarches sont mieux outillées ou mieux guidées que d’autres, mais essentiellement, l’intériorité c’est le geste d’un mineur qui part dans la noirceur à la recherche du trésor. Que cherche-t-il et où s’arrête sa quête? Avec l’arrivée des technologies, on peut «manier» le son beaucoup plus facilement, ce qui crée une sorte de «démocratisation» du geste créateur. La mondialisation favorise aussi le contact et l’hybridation, le maillage des cultures, provoquant des rencontres aux résultats étonnants. Qui peut juger aujourd’hui de la qualité du trésor? Vous! Et tout aussi facilement qu’avant. Car au-delà des apparences, l’intériorité résonne, vibre et interpelle notre propre intériorité, c’est seulement ainsi qu’on peut la reconnaître. Mais il faut écouter!

MNM 2009, c’est 10 jours aux multiples trésors: 24 concerts réunissant 57 compositeurs, 18 ensembles, 13 chefs, 27 solistes, et plus de 400 musiciens; 1 colloque de 2 jours donnant la parole à une vingtaine d’intervenants d’ici et d’ailleurs; 7 rencontres avec des compositeurs; 2 répétitions publiques; 1 exposition; 1 «Salon MNM» pour rencontrer les artistes… En regroupant une vingtaine de partenaires d’ici et d’ailleurs, MNM 2009, encore une fois, témoigne de la force et de la vitalité du milieu des musiques nouvelles. Un milieu qui prend sa place dans la communauté, tant nationale qu’internationale, et dont nous pouvons être fiers!

Ne manquez pas le festival Montréal/ Nouvelles Musiques! Venez y découvrir vos trésors!!!

Pierrette Gingras, directrice générale

Composer au présent!

La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous.

Page mnm2009@mots générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 14 avril 2014. Conception et mise à jour: DIM.