Mots des directeurs

Des noces d’or?

Cette 5e édition du festival Montréal/Nouvelles Musiques se place sous le thème «Musiques en mouvements», soulignant l’extrême dynamisme des musiques d’ici à l’occasion du 50e anniversaire de la Semaine internationale de musique actuelle — événement fondateur des musiques nouvelles au Québec organisé par Pierre Mercure — tout en ouvrant une fenêtre privilégiée sur la danse et l’image.

Mercure, prônant une nouvelle pluridisciplinarité, avait invité à Montréal le gratin de ce qui constituait alors l’avantgarde canadienne et internationale. Le tout avait été plus ou moins perçu comme la manifestation passagère d’une crise d’adolescence qui finirait bien par s’estomper avec le temps. Mais tel ne fut pas le cas! Dès 1966, la Société de musique contemporaine du Québec était fondée et allait donner suite à cette semaine historique en poursuivant l’impulsion originale par le biais d’une saison artistique régulière.

50 ans plus tard, nous constatons que le bilan est extrêmement positif. Plus de 200 compositeurs œuvrent maintenant au pays, et à Montréal, une trentaine d’organisations entièrement consacrées à la création musicale peuplent notre vie culturelle. Le «mariage» des disciplines initié par Mercure en 1961 s’est non seulement poursuivi, mais a connu depuis un développement remarquable.

MNM 2011, en présentant des monuments de la musique d’avant-garde québécoise autant que certains de leurs héritiers, en ouvrant la porte aux fusions disciplinaires (danse, vidéo) autant qu’en exploitant la théâtralité du son en luimême, met à l’honneur la musique — et plus particulièrement, «notre» musique — dans ce qu’elle a de plus mouvant: sa transformation à travers le temps (l’histoire) et à travers l’espace (la scène).

Nous sommes fiers de pouvoir compter sur la collaboration de la Place des Arts et de l’Agora de la danse, nouveaux grands partenaires du festival, ainsi que du comédien Marc Béland, porte-parole de MNM, pour célébrer dignement les noces d’or de ces musiques «foisonnantes» et «grouillantes». 32 concerts (dont 9 représentations avec danse), un Salon permanent des nouvelles musiques et des performances gratuites au Grand Foyer culturel de la Place des Arts, 2 colloques et 2 expositions, 42 compositeurs et plus de 30 partenaires artistiques se rassembleront pendant les 9 jours du festival pour souligner cet anniversaire: tout un programme! Bon festival!