Afrique centrale, ca. 1 000 000 av. J.-C.

D’aussi loin que l’on puisse retourner dans notre mémoire collective, il semble que l’humain ait d’abord manifesté son intelligence et ses émotions au moyen d’une gestuelle ritualisée que l’anthropologie estime antérieure à l’invention du langage parlé. Nos lointains ancêtres ont développé toute une série de gestes codés par lesquels ils ont pu s’échanger des informations de toute première nécessité quant à leur survie dans un monde, somme toute, assez cruel: Où sont les tigres? La rivière est-elle profonde à cet endroit? Et ainsi de suite.

Le rythme, par l’utilisation des sons percussifs, allait aussi gouverner la parole en maître absolu, puisque l’expression des idées et des émotions nécessitait des débits différents. Suivant le caractère des propos, qu’ils soient de nature urgente, colérique, drôle ou sexuelle, l’utilisation du son modulé (sons graves, moyens ou aigus), comme registre supplémentaire de communication, a mené droit au chant scandé et rythmé. De là, il ne restait plus qu’un petit pas à franchir pour en arriver aux Noces de Figaro! La musique était née…

Montréal (Québec), Canada, 21 février au 3 mars 2013 apr. J.-C.

Pour sa sixième édition, le festival Montréal/Nouvelles Musiques (MNM) se propose justement de célébrer la voix et la percussion, ces deux pôles fondamentaux et inséparables de l’expression musicale, à travers plus de 50 événements répartis sur 10 jours. Le festival MNM en profitera également pour souligner le 100e anniversaire de la création du Sacre du printemps d’Igor Stravinsky, considéré à juste titre comme l’an 1 de l’ère «moderne» musicale, ainsi que le 30e anniversaire du décès de Claude Vivier. On y entendra et verra plus de 28 ensembles (dont 5 de France, d’Allemagne et du Japon), orchestres, chorales et solistes, près de 57 compositeurs ainsi que 25 créations!

Tout ceci est rendu possible grâce à nos principaux bailleurs de fonds — paliers fédéral, provincial et municipal —, à la Place des Arts qui agit à titre de grand partenaire du festival, et plus particulièrement à nos nombreux et fidèles collaborateurs du milieu de la musique de création. Ce sera sans aucun doute une aventure «mémorable» à laquelle nous vous convions tous, sans exception!

Bon festival!

Walter Boudreau, 33 février 2013