Vienna (Austria), 1885 – Vienna (Austria), 1935
Composer

Alban Berg vécut l’essentiel de sa vie à Vienne. Indépendant financièrement, il put consacrer sa vie à sa musique. Son œuvre, débutée par les Sieben Frühe Lieder et la Sonate opus 1 (1908), est dominée par ses deux opéras: Wozzek (1925) et Lulu (1935, inachevé), ainsi que par le Kammerkonzert (pour violon, piano et 13 instruments à vent, 1923-1924), la Suite Lyrique (pour quatuor à cordes, 1926), et le Concerto «à la mémoire d’un Ange» où il réintroduit des accords tonaux au sein du langage dodécaphonique.

Comme Webern, il fut l’élève d’Arnold Schönberg. Sous l’influence de ce dernier, il abandonna les fonctions tonales classiques en 1909 et adopta la technique des douze sons (dodécaphonisme) en 1926.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.