Performer (cello)

Benjamin Carat est un violoncelliste qui propose un dialogue brillant entre l’instrument et l’ordinateur dans l’interprétation de la musique d’aujourd’hui. En provoquant sur scène une fusion entre la science et l’art, son souhait n’est pas d’exploiter gratuitement le spectaculaire comme moyen d’expression, mais au contraire de favoriser l’alchimie propre aux œuvres mixtes et interactives, par la discrétion de leur réalisation et pour la fusion des traditions instrumentales et électro-acoustiques vers une seule et même réalité: celle du spectacle vivant.

Son parcours complet d’études dans les conservatoires de la région Rhône-Alpes va attiser une curiosité grandissante pour la musique contemporaine, notamment par la rencontre de personnalités marquantes. Il développe un parcours atypique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe des violoncellistes Jean Deplace et Nicolas Hartmann; il suit les cours de Robert Pascal en informatique musicale, participe à de nombreux concerts de l’Atelier de Musique du XXe siècle et présente Chant d’Aubes de Robert Pascal, pour violoncelle et dispositif numérique en temps réel, comme œuvre libre pour son concours de sortie du Conservatoire en 1997; il y obtient le Premier Prix.

Dès 1994, il participe au Festival Musique en scène à Lyon en y interprétant des œuvres de Jonathan Harvey, Klaus Huber, Pierre Boulez, Helmut Lachenmann. Le GRAME l’engage régulièrement pour des créations en France et à l’étranger et il intègre en 1999 son équipe artistique.

Son expérience dans le domaine de la musique mixte se synthétise en 1998 à l’IRCAM et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales autour d’un mémoire de DEA de musicologie du XXe siècle sur «Le nouveau rapport interprète/instrument dans les œuvres pour violoncelle nécessitant un dispositif électronique».

En 2000, il réalise plusieurs classes de maître aux conservatoires de Pékin et de Shanghaï autour de la découverte de l’interprétation de la musique mixte et réalise un récital au Grand Théâtre de Shanghaï. En France, il joue dans plusieurs festivals de musique contemporaine et travaille en étroite collaboration avec les professeurs des écoles de musique (Annemasse, Lons-le-Saunier, Pertuis, Mâcon, La Roche-sur-Yon…) à l’occasion de projets pédagogiques sur la musique d’ aujourd’hui.