Performer (actrice)

Christiane Pasquier a beaucoup travaillé au théâtre. Elle vient de jouer cet automne Véronique Houllié dans Le Dieu du carnage de Yasmina Reza (m.e.s. Lorraine Pintal, TNM). L’an dernier elle a joué l’indicible Bonne Dame dans Une Fête pour Boris de Thomas Bernhard (m.e.s. Denis Marleau) à l’Usine C, au retour d’une tournée en Europe et au Festival d’Avignon. Ses récentes prestations incluent aussi Le complexe de Thénardier de José Pliya, (m.e s. Denis Marleau, Espace Go), et Ce qui meurt en dernier (m.e.s. Denis Marleau ) de Normand Chaurette, qui a été créé à l’Espace Go. Du même auteur et avec le même metteur en scène, il y avait eu précédemment Les Reines (Théâtre d’aujourd’hui ) et Le Petit Köchel ( Festival d’Avignon-Théâtre d’Aujourd’hui) Il y avait eu aussi Blue Heart de Caryll Churchill (m.e.s. Martine Beaulne, Espace Go), et une quarantaine d’autres productions.

Christiane s’est aussi laissé tenter par la mise en scène: Les Femmes savantes de Molière (Théâtre du Trident), Credo de Enzo Cormann (Espace Go), Elle est là, de Nathalie Sarraute (Espace Go), Gertrude Stein — Portrait (Festival de Trois) et effectuait un retour à la télévision avec Gisèle Paquin dans la récente série Les Hauts et les bas de Sophie Paquin.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.