Sean Pepperall

1961

  • Composer

Né en 1961 à Montréal, Sean Pepperall est doté de deux cultures distinctes de par ses origines familiales (mère francophone et père anglophone). Après des études en sciences qui le dirigeaient tout droit vers la médecine, c’est une révélation lorsqu’il découvre la fascinante musique de Richard Wagner. Il décide alors d’abandonner le cheminement prévu et amorce avec passion et rigueur celui de la musique. Pendant trois ans (1985-88), il étudie en Techniques d’écriture à l’Université de Montréal sous la direction des professeurs Massimo Rossi, Serge Garant et André Prévost. S’ensuit une entrée au Conservatoire en classe de composition sous l’égide de Gilles Tremblay et Yves Daoust. Des années d’études qui seront couronnées par la plus haute distinction: un Premier prix unanime en composition (1993). On retrouve l’influence de Wagner, de Debussy, de Varèse, de Berg et aussi de Messiaen dans son œuvre personnelle. Sa musique est caractérisée par la simplicité structurelle empreinte du traitement classique des intervalles et aussi par la clarté du dialogue et l’intérêt mélodique. Actuellement, il enseigne la musique à titre de professeur privé tout en travaillant sur son œuvre Athora, une composition pour soprano et orchestre, ainsi que sur son opéra pour trois chanteurs (soprano, ténor, basse) et orchestre, Les aventures du docteur Pypergol. Il reçoit en 2009 le prix du public lors du concours Présence Shanghai pour sa pièce Happy green tea-Quake’s toll-Resilience pour erhu, guzheng et grand orchestre créée par Duan Aiai (erhu), Liu Le (guzheng) et l’Orchestre symphonique de Shanghai sous la direction de Zhang Yi.

[xi-10]