Jean-François Rivest

Montréal, Québec, 1958

  • Conductor

Le chef d’orchestre et violoniste montréalais Jean-François Rivest rallie aussi bien l’opinion du public que de la critique: on parle de lui comme d’un chef spectaculaire, extrêmement énergique, précis et exaltant qui, de plus, sait faire évoluer le niveau artistique de ses orchestres de façon spectaculaire. Ses interprétations sont empreintes d’une émotion profonde et d’un sens aigu de la structure.

Sa discographie s’accroit d’année en année et couvre un répertoire très varié: Haendel, Bach, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Dvorák, Sibelius, ainsi que des œuvres contemporaines. Il a remporté plusieurs prix et distinctions incluant, en tant que violoniste, le Premier Prix au Concours OSM de 1976 et, en tant que chef d’orchestre, le Félix du Meilleur enregistrement pour orchestre au Gala de l’ADISQ 2001. En plus de diriger en tant que chef invité un peu partout au Canada, il a dirigé en Europe, au Mexique, en Amérique du Sud ainsi qu’en Russie. Il est fondateur, directeur artistique et chef principal de l’Orchestre de l’Université de Montréal (OUM). Il est également chef en résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis le 1er juin 2006.

Formé au conservatoire de Montréal, à Meadowmount (New York), Aspen (Colorado) et à la Juilliard School (New York), Jean-François Rivest a étudié principalement avec Sonia Jelinkova, Sally Thomas, Ivan Galamian et Dorothy DeLay.

Jean-François Rivest s’est imposé rapidement comme l’un des meilleurs violonistes québécois de sa génération. Récipiendaire de nombreux diplômes, prix et distinctions, il poursuit dès l’âge de vingt ans une carrière active de musicien d’orchestre (il a été admis à l’OSM à l’âge de 21 ans), de chambriste ainsi que de soliste qui l’amène à se produire dans les principales villes du Canada et aux États-Unis.

Il a enseigné à diverses académies d’été, à l’Université McGill, au Conservatoire de musique du Québec et, depuis 1992, à l’Université de Montréal. En plus de diriger l’OUM, il enseigne la direction d’orchestre et s’intéresse à la composition. En 1998, l’UdeM lui décerne l’un des rares Prix d’excellence en enseignement.

[ii-08]