Walter Boudreau reçoit le Prix Eddy-Marnay

News Item

Walter Boudreau reçoit le Prix Eddy-Marnay, remis par la Fondation SPACQ

La bourse de 10 000$ est offerte par les Productions Feeling.

Walter Boudreau, compositeur, chef d’orchestre et directeur artistique de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ), a reçu hier soir le Prix Eddy-Marnay lors de la 12e remise de prix annuelle de la Fondation SPACQ primant 14 artistes de la musique et de la chanson. Cette distinction qui récompense l’excellence de l’imaginaire est accompagnée d’une bourse de 10 000$ offerte par les Productions Feeling.

«Je suis particulièrement heureux et honoré de recevoir ce prix qui vient reconnaître la plus belle part de l’esprit humain. L’imaginaire artistique rend le monde meilleur et plus beau; j’en suis profondément persuadé et c’est pourquoi, en plus de composer, j’ai consacré beaucoup de temps et d’énergie à encourager l’expression et le rayonnement des créateurs de musique innovante. Je remercie les Productions Feeling de m’offrir cette bourse. Ma gratitude va aussi à la Fondation SPACQ, et particulièrement à sa présidente Diane Juster, qui organise cette remise et je félicite également tous les autres lauréats de cette année» a déclaré Walter Boudreau.

Walter Boudreau

«Enfant terrible» de la musique contemporaine au Québec, Walter Boudreau a signé plus de soixante œuvres musicales. Connu par ses collaborations avec le poète Raôul Duguay au sein de l’Infonie dans les années 1970, il a rapidement fait ses marques dans le milieu de la musique contemporaine. Directeur artistique et chef attitré de la SMCQ depuis 1988, il contribuent au rayonnement de l’institution par des projets remarquables comme la Symphonie du Millénaire, la mise en place du festival Montréal/Nouvelles Musiques ou encore la Série hommage qui célèbre les compositeurs d’ici.

À travers ces activités, Walter Boudreau est demeuré très productif comme compositeur, cumulant les commandes de tous horizons — dont le très remarqué Concerto de l’asile, écrit pour le pianiste Alain Lefèvre et l’Orchestre symphonique de Montréal en 2013. On pourra entendre l’hiver prochain son œuvre Les Planètes dans un concert mêlant le piano de Louise Bessette à des projections visuelles interactives créées par l’artiste numérique Yan Breuleux à la Satosphère de la Société des arts technologiques (SAT).

News posted Tuesday, September 26, 2017