flute, bass clarinet and piano

The Riot est une pièce où prédomine une exaltation virtuose. Le jeu consiste à jeter çà et là des thèmes, qui gardent suffisamment leur identité pour pouvoir rebondir vivement les uns contre les autres, même s’ils sont combinés polyphoniquement ou réunis dans de nouvelles configurations. Chaque thème appartient à un champ harmonique distinct caractérisé par environ deux intervalles, par exemple le premier est fondé sur des quartes ou des tons entiers engendrant des septièmes mineures et, par la suite, des déploiements linéaires au sein de plusieurs ensembles de quartes (ou de quintes). De temps en temps, l’énergie se retire et la répétition mécanique d’un même élément prend la relève, pour s’affaiblir ensuite comme un «delay» électronique. Le même processus se produit jusqu’au terme de la pièce.

Jonathan Harvey, programme du concert de l’Académie d’Été, Ircam [vi-98]

Performance

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.