Play audio clip

flute and harp

Commission: SMCQ (new version)

Je ne connais rien au yoga. J’ai bien essayé une fois, mais ce fut un désastre car je suis un grand sec. Quelques craquements et fous rires plus tard, ce fut la fin de ma brève et douloureuse carrière de yogi. Mais quand Josée Poirier et Annabelle Renzo m’ont commandé une pièce inspirée du yoga, j’ai été immédiatement séduit par l’idée de prendre comme influence la salutation au soleil, cette routine du yoga dont les 12 positions sont en fait un palindrome légèrement imparfait (123456754321) comme le sont, par exemple, les deux ailes d’un papillon et dans laquelle, comme le dit le titre d’une célèbre pièce pour chœur de Guillaume De Machaut, Ma fin est mon commencement. Cette pièce est donc en ce sens un écho d’Une prière pour Zipangu, mais certaines idées qui y sont développées sont également des réminiscences de mes Trois lieder et de cet univers dyadique pseudo-naïf où je m’amuse avec quelques idées et un émerveillement candide assumé.

[i-22]

Performance