Lautari (1999-2001)

John Rea

violin, cello, and piano

Commission: Trio Fibonacci, with support from the CCA

Au Trio Fibonacci

[English translation not available]

Mot roumain d’origine arabo-turque, lautari veut dire musiciens, violoneux. Dans l’usage courant, lautari veut aussi dire nation, tribu.

Bien que je ne sois pas de descendance romanichelle, j’ai toujours été fasciné par la culture dite gitane, à tel point qu’ici dans ma composition, je me suis permis de l’approcher par le biais de la musique. En effet, les cinq mouvements du trio sont construits autour de deux formes musicales qu’on appelle dans la tradition populaire hongroise, Lassú (lent) et Friss (rapide). Ainsi, dans Lautari, deux mouvements lents précèdent un mouvement rapide, puis un mouvement lent et un final rapide. Le choix des instruments s’inspire aussi des formations musicales tziganes traditionnelles: deux violoneux ainsi qu’un joueur de cymbalum, cithare gitane jouée avec des baguettes.

Lautari m’a été commandée par le Trio Fibonacci, à qui elle est dédiée, grâce à une subvention du Conseil des arts du Canada.

[x-15]

Performances