Avec ses concerts, sa Série hommage, son festival Montréal/Nouvelles Musiques (MNM), son volet jeunesse, les radiodiffusions, les tournées en Amérique du Nord et en Europe, son concours de composition et plus de vingt enregistrements, la SMCQ entretient, depuis sa fondation, un milieu fécond de créations, de commandes et d’interprétations magistrales des «classiques» et des «modernes» de la musique contemporaine.

La «Maison mère»

Fondée en 1966 par des personnalités éminentes issues du milieu musical, dont Wilfrid Pelletier, Jean Papineau-Couture, Serge Garant et Maryvonne Kendergian, la SMCQ se donne, dès le départ, le mandat de promouvoir la musique contemporaine, tant canadienne qu’internationale.

Menée par des compositeurs pour les compositeurs, la SMCQ a connu, à ce jour, trois directeurs artistiques: les compositeurs Serge Garant (de 1966 à 1986), Gilles Tremblay (1986 à 1988) et Walter Boudreau depuis 1988.

Concerts SMCQ

Grâce à son Ensemble la SMCQ a toujours présenté à son public un large spectre de musique contemporaine. Actuellement dirigé par Walter Boudreau, cet ensemble — à géométrie variable — est au cœur des concerts de la saison. Au cours des ans, il a interprété les œuvres de nombreux compositeurs dont celles de Berio, Boulez, Kagel, Stockhausen, Varèse, Xenakis, Garant, Vivier, Tremblay, Cage, Rea, Andriessen, Grisey, Boudreau, Messiaen, Bouliane, Scelsi, Reich ou Penderecki.

Chaque année, la SMCQ reçoit également des artistes prestigieux ou à découvrir, solistes ou groupes renommés comme l’Ensemble InterContemporain dirigé par Pierre Boulez, le Arditti Quartet, les Percussions de Strasbourg, le Kölner Ensemble für Musiktheater dirigé par Mauricio Kagel, le Groupe Stockhausen ou Steve Reich and musicians. La SMCQ présente aussi les grands solistes canadiens, ainsi que les formations de chambre spécialisées dans le répertoire contemporain. Depuis quelques années, elle a aussi développé un rôle de parrainage pour des solistes ou ensembles de chambre et a accepté de jeunes ensembles en résidence, dont Quasar, quatuor de saxophones et QUAD, persussions originales.

Aujourd’hui, la SMCQ est une tribune où la vitalité internationale des musiques d’aujourd’hui est présentée par ses meilleurs interprètes, conjointement avec les compositeurs du Québec et du Canada, témoignant de leur force et de leur originalité. Cette vitalité, à l’œuvre depuis plus de 45 ans, a valu de nombreux prix et éloges à la SMCQ, dont voici les plus récents: Lauréat musique au Grand Prix 2003 du Conseil des Arts de Montréal; Six prix Opus 2003 du Conseil québécois de la musique: «Personnalité de l’année», «Événement de l’année», «Directeur artistique de l’année», «Création de l’année», «Artiste étranger de l’année», «Spectacle de l’année»; Le «Coup de cœur» 2003 de l’Académie Charles Cros à l’audio-livre Le piano Muet; Le Prix Molson pour les Arts 2003, du Conseil des Arts du Canada; Le Prix Denise-Pelletier 2004, décerné à Walter Boudreau le Gouvernement du Québec.

La SMCQ a fréquemment joué un rôle de catalyseur de grands événements artistiques, en solo ou en coproduction avec plusieurs autres organismes culturels majeurs au Québec, que ce soit dans le domaine de la danse (avec O Vertigo), de l’opéra (avec Chants Libres et l’Opéra de Montréal), ou de la musique «pure» (notamment avec l’Orchestre symphonique de Montréal, la faculté de musique de l’Université McGill, le Nouvel Ensemble Moderne, le Théâtre la Chapelle, le Quatuor Molinari ou l’Orchestre symphonique de Québec, pour ne nommer que ceux-là). Elle a commandé, créé et enregistré plusieurs œuvres essentielles du répertoire contemporain d’ici et d’ailleurs, ne fut-ce que dans le contexte de l’inouïe Symphonie du Millénaire, cette œuvre collective de 19 compositeurs, présentée devant plus de 40 000 personnes, à l’Oratoire St-Joseph de Montréal, le 3 juin 2000 (prix Opus «Événement de l’année», décerné par le Conseil québécois de la musique).

Série hommage

En alternance avec le Festival MNM, la Série hommage crée une véritable convergence artistique autour d’un compositeur afin de lui décerner un statut de «trésor national». Des ensembles et artistes chevronnés en musique d’aujourd’hui, musique classique, musique ancienne et musique d’ailleurs prennent part à l’événement en intégrant à leur programmation une œuvre du compositeur choisi.

Pour la première édition de cette série, la SMCQ a choisi de mettre à l’honneur Claude Vivier, certainement l’un des compositeurs canadiens les plus marquants de l’histoire. Tout au long de la saison artistique 2007-2008, qui coïncide avec le 25e anniversaire de décès et le 60e anniversaire de naissance du compositeur, une vingtaine de ses œuvres circulent à travers 21 concerts. C’est tout le milieu musical qui a répondu à l’appel: la Société des arts technologiques [SAT], Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada et CBC Radio 2, l’Orchestre symphonique de Montréal, le Conservatoire de musique de Montréal, l’École de musique Schulich de l’Université McGill, le Centre de musique canadienne au Québec, les Jeunesses Musicales du Canada, l’Ensemble d’ondes de Montréal, la revue Circuit, Orgue et couleurs, SuperMusique, l’Ensemble contemporain de Montréal, le Quatuor Bozzini, le Studio de musique ancienne de Montréal, la Nef, Constantinople, Array Music (de Toronto), l’Observatoire de la création musicale, la FAMEQ et l’École Montréalaise, parmi d’autres. Une véritable célébration autour d’un héros de la musique québécoise!

Festival international Montréal/Nouvelles Musiques (MNM)

Biennale internationale, en partenariat avec la radio de Radio-Canada et l’ensemble du réseau universitaire montréalais, le festival Montréal / Nouvelles Musiques réunit tout le milieu des musiques nouvelles, offrant ainsi une tribune incontournable à la musique de création. Du solo à l’orchestre symphonique, l’événement rassemble aussi bien les théoriciens de la musique de notre temps que les musiciens les plus passionnés. MNM, dont la première édition était en mars 2003, c’est une dizaine de jours de concerts, de conférences, de classes de maîtres et d’activités pour la jeunesse. Prix Opus «Événement de l’année 2003» décerné par le Conseil québécois de la musique.

SMCQ Jeunesse

Depuis 1997, six contes musicaux ont été créés à la SMCQ Jeunesse et présentés devant plus de 50 000 enfants. La SMCQ Jeunesse a reçu trois prix Opus, décernés par le Conseil québécois de la musique, pour autant de productions. En 2002, la SMCQ Jeunesse s’est associée à une maison d’édition prestigieuse, Fides, pour la publication d’un livre disque (avec ATMA classique) d’un conte du poète Gilles Vigneault, mis en musique par le compositeur Denis Gougeon, qui a recu la mention «Coup de cœur» de l’Académie Charles Cros en juin 2003. LE dernier conte de la SMCQ TapaJungle! a connu deux années de tournées fructueuses à travers le Québec.

Par ailleurs, la SMCQ a produit, en 2005, une étrange machine à composer de la musique, le Musicolateur, imaginée par Yves Daoust. Cette table-ordinateur aux multiples applications ludiques ou pédagogiques est conçue afin d’amener les enfants à écouter le son, le comprendre et éventuellement composer.

Enfin, SMCQ Jeunesse présente un nouveau DVD sur les compositeurs québécois et canadiens, destiné aux élèves des écoles primaires et secondaires. Interviews, extraits musicaux, jeux, le DVD «Composer?!» sera offert en cadeau à tous nos abonnés. Une production SMCQ, Gestion ès arts et Production énéri.

Composer au présent!

La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous.

Page doc@apropos.historique générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 14 avril 2014. Conception et mise à jour: DIM.