ÉU, 17461800
Compositeur

William Billing, compositeur et professeur de chant choral américain du 18e siècle, a été décrit par ceux qui le connaissaient comme un homme «moyennement gros, avec de courtes jambes, un seul œil, un bras atrophié, et ayant l’habitude de prendre de grandes quantités de tabac».Rien de tout cela ne pouvait prédire qu’il deviendrait l’un des musiciens les plus respectés de la Nouvelle-Angleterre des années 1770. Il a en effet laissé derrière lui un nombre impressionnant de chorals (plus de 340) publié en six recueils entre 1770 et 1794.

[ii-07]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.