1938
Compositeur

La musique de l’Américain William Bolcom intègre un grand nombre d’idiomes: sérialisme, aléatoire, collage, le tout vu à travers une lentille typiquement américaine. Bolcom s’est pris d’une fascination pour le ragtime et a poursuivi la tradition instaurée par Scott Joplin. Ses Cabaret Songs ne sont ni plus ni moins qu’une réponse aux Brettl-Lieder de Schönberg, et mettent en relief les textes ironiques de Arnold Weinstein, portant sur des éléments de la culture américaine contemporaine.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.