Mortsel (Belgique), 1959 – Belgique, 2015
Compositeur • Interprète (piano)

Luc Brewaeys est né en 1959 à Mortsel (Belgique). Il étudia la composition avec André Laporte à Bruxelles, avec Franco Donatoni à Sienne (Italie) et avec Brian Ferneyhough à Darmstadt (Allemange). Il est également chef d’orchestre, pianiste et travaille depuis 1985 comme ingénieur du son à la VRT (Radio & Télévision Flamande).

Il a obtenu plusieurs prix et distinctions: le 3ème Prix du Concours Européen pour jeunes compositeurs pour .., e poi c’era… Symphony n° 1 (Amsterdam, 1985); le 1er Prix dans la catégorie de jeunes compositeurs du Rostrum International de Compositeurs de l’UNESCO pour la même œuvre (Paris, 1986); le «Prix de Musique Contemporaine du Québec» pour son œuvre entière (Montréal, 1988); le 1er Prix du Concours pour Compositeurs Européens des Rencontres Internationales de Musique Contemporaine de Metz (F) pour Komm! Hebe dich… Symphonie n° 2 (1988); le Prix pour Musique de la Communauté Flamande (1989); le Prix SABAM (1990); le 1er Prix «Premio Musicale Città di Trieste» pour la composition symphonique pour Symphony n° 3: Hommage (1991). En 1996, la Presse Musicale Belge lui octroyait deux prix pour l’enregistrement de l’entièreté de son œuvre symphonique par l’Orchestre Royal Philharmonique de Flandres, dirigé par Arturo Tamayo, qui a dirigé la plupart de sa musique. En 1999, il recevait le Prix de la Culture «Blanlin-Evrart» de l’Université Catholique de Louvain pour l’intégralité de son œuvre.

Il a reçu beaucoup de commandes en Belgique et ailleurs, son catalogue inclut 8 symphonies, 2 quatuors à cordes, de la musique de chambre et des pièces solistes, des œuvres électroacoustiques (& mixtes) et un opéra de chambre Antigone. Sa musique peut être décrite comme «symphonique spectrale» avec des accents lyriques (tout spécialement dans ses œuvres plus récentes).

Il était «compositeur en résidence» du Centre Culturel International de Singel durant la saison ‘88-’89, «compositeur en résidence» à la 4e Semaine de Musique Contemporaine au Conservatoire de Gand en février ‘89, aussi de l’ensemble I Fiamminghi en Avril 2001. En avril 2001, il était également en résidence au 1er Festival «Dicht bij huis» (près de chez soi) à Tilburg (Pays-Bas), durant lequel 11 de ses œuvres ont été interprétées (quelques-unes avec le compositeur comme chef ou au piano). De 1991 à 1992, Luc Brewaeys était «compositeur en résidence» de la ville de Saint-Nazaire (France) pour la composition de Kientzyphonie (Symphony n° 4) pour Daniel Kientzy aux saxophones et grand orchestre d’harmonie. En février et décembre 1998, il a donné des masterclasses en composition et en direction à l’Université d’ Aveiro (P). De 1998 à 2000, Luc Brewaeys a été professeur de composition au Conservatoire de Gand. Il a été «compositeur en résidence» à BOZAR (le Palais des Beaux-Arts) à Bruxelles durant la saison 2003-04. Il était également un des principaux compositeurs à l’édition 2004 du Festival Ars Musica Festival (Bruxelles). Pour l’instant, il travaille à son premier opéra (sur L’uomo dal fiore in bocca de Pirandello), une commande de l’Opéra National Belge La Monnaie à Bruxelles.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.