Marseille (Bouches-du-Rhône, France), 1950
Compositeur

Les premières œuvres de Christian Calon ont vu le jour au Canada et ont très vite été remarquées internationalement. Durant les années 1990, il s’implique dans diverses associations de musiques électroacoustiques ou expérimentales et est invité à Berlin par le DAAD en 1995, où il s’établit. Sa recherche artistique engendre alors le développement de systèmes graphiques de spatialisation multivoies basés sur le principe d’holophonie (Sigma1 chez APB Tools/Allemagne, puis Holophon au GMEM/France). Il vit actuellement à Montréal où il travaille comme artiste indépendant.

Ses projets (musique de concert, installation sonore, radio), qui explorent le thème du temps mais aussi les modalités de l’écoute et de l’audible, impliquent un processus permanent d’investigation des technologies nouvelles. Il s’intéresse de près à l’art radiophonique et aux formes sonores narratives auxquelles il consacre une partie de sa production.

Son travail s’est fait remarquer sur la scène internationale. Son premier CD solo, Ligne de vie: récits électriques (IMED 9001), a été proposé pour les Grammy Awards 1990 (USA), et son second, Les corps éblouis (IMED 9838), a été en nomination pour le disque de l’année aux Prix OPUS 1998 (Canada). Sa musique, publiée par Empreintes DIGITALes (Montréal), apparaît aussi sur diverses étiquettes et comprend également Le projet Ulysse et The little man in the ear.

[ii-07]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.