Toronto (Ontario, Canada), 1950
Autrice

Anne Carson, poète, essayiste, chercheuse, professeure. La carrière d’Anne Carson en tant qu’écrivaine est influencée et modelée par sa formation en lettres classiques à l’Université de Toronto où elle obtient un baccalauréat (1974), une maîtrise (1975) et un doctorat (1981) et à l’Université St. Andrews, en Écosse où elle reçoit un diplôme en lettres classiques en 1976. Depuis, elle a enseigné cette discipline dans diverses institutions partout aux États-Unis et au Canada, y compris à l’Université McGill où elle occupe un poste de professeur. Son premier ouvrage, Éros le doux-amer est suivi de quelques autres dans les années 1990 qui reçoivent un bon accueil. Men in the Off Hours (2000) lui confère sa réputation de poète: il est en lice pour le T.S. Eliot Poetry Prize en Grande-Bretagne, en nomination pour le Prix du Gouverneur général et remporte le Griffin Poetry Prize. Depuis 1990, elle est la lauréate de multiples prix prestigieux dont le Pushcart Prize (1997), le Guggenheim Fellowship (1998) et le MacArthur Fellowship (2000). Elle devient membre de l’Ordre du Canada en juillet 2005. Influencée par ses études classiques et littéraires, la poésie d’Anne Carson est extrêmement dense et allusive. Du point de vue stylistique, son œuvre se démarque par la fusion particulière qu’elle fait de diverses formes poétiques et de vers libres avec la prose, notamment dans l’essai. L’amour et tous ses appâts, le contentement, les épreuves, les sentiments complexes, les désillusions, et toutes les questions reliées au spirituel et au divin constituent les thèmes les plus fréquents de sa poésie, dont les sujets étonnent par leur ampleur.

Linda Morra, Encyclopédie canadienne [v-13]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.