Compositeur

André Cayer détient un doctorat en composition traitant de la convergence entre le jazz et la musique contemporaine, ainsi que du développement du répertoire et des techniques de jeux du vibraphone à l’Université de Montréal, avec le compositeur Denis Gougeon et en lien avec le vibraphoniste Dave Samuels (NY). Il est titulaire d’une maîtrise de la même institution incluant un séjour à l’Université de NewCastle Upon Tyne (R-U) où il a étudié avec le compositeur bolivien Augustin Fernandez. Il a aussi complété un diplôme d’études supérieures en interprétation du vibraphone contemporain et jazz à l’Université de Sherbrooke. Il est récipiendaire de plusieurs prix, bourses et subventions dont ceux des Rencontres de musique nouvelle du Domaine Forget, du XXXIVe Congrès international d’alto (volet composition), de l’Université de NewCastle Upon Tyne, de l’Université de Montréal, de l’Université de Sherbrooke, du Conseil des arts du Canada et du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (Maîtrise et Doctorat). À l’été 2010, il fut invité à participer au NYU/ASCAP Foundation Film Scoring Workshop (New York University — Department of Music and Performing Arts Professions). Depuis 2010, il est professeur à l’École de musique de l’Université de Sherbrooke où il enseigne l’écriture musicale jazz et est responsable du cheminement en composition et musique à l’image.

[xi-13]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.