RU, 1968
Compositeur • Interprète

Michael Edwards est compositeur, performeur et développeur de logiciel. Il enseigne à l’université d’Édimbourg, et a créé le programme de composition algorithmique Slippery Chicken. Il s’intéresse principalement au développement de structures pour des pièces électroacoustiques mixtes, par l’intégration de partitions produites de manière algorithmique et de sonorités générées par ordinateur. Il fait également de l’improvisation sur ordinateur portable, saxophones et instruments à vent MIDI. Il a joué, notamment, au Festival de Jazz de Montreux en 2008. Ses compositions ont été interprétées dans de nombreux festivals internationaux, incluant l’Internationale Ferienkurse für Neue Musik (Darmstadt), la ICMC (Banff, La Havane, Ljubljana), la biennale de Zagreb, le Festival international de musique par ordinateur de Séoul, etc., et par des ensembles et interprètes tels que Klangforum Wien, Ensemble Aventure, Ensemble Intercontemporain, Ircam, Experimentalstudio Freiburg, Marcus Weiss, Sarah Nicolls, Rei Nakamura et Garth Knox.

Il a étudié la composition à l’Université de Bristol avec Adrian Beaumont (B.A., M. Mus.) et a suivi des cours particuliers avec Gwyn Pritchard. En 1991, il a déménagé aux États-Unis pour continuer ses études en musique par ordinateur avec John Chowning (M.A., D. Mus.) au CCRMA, de l’Université Stanford. Pendant ce temps, il a également travaillé à l’Ircam à Paris avec une bourse de résidence à la Cité des arts. De 1996 à 1997, il a travaillé en tant qu’ingénieur de logiciel consultant dans la Silicon Valley où il a développé un système de reconnaissance de document utilisé dans plusieurs hôpitaux des États-Unis. En 1997, il a été nommé professeur de théorie musicale à Stanford, mais a ensuite déménagé à Salzbourg en Autriche. Il a été professeur invité à l’Universität Mozarteum jusqu’en 2002, année où il s’est finalement installé à l’Université d’Édimbourg.

Traduction Julie Di Marco [ii-15]