Argentine
Chef

Cristian Gort a été directeur musical de l’Orchestre symphonique de l’Isle (2004-19), des ensembles de musique contemporaine Les Enfants Terribles (2004-07) et La Machine (2011-14), ainsi que professeur invité aux l’ateliers de musique contemporaine de l’Université de Montréal et de l’Université McGill (CME). Présentement, Il est directeur musical de l’Ensemble vocal Musica Viva. Son intérêt marqué pour la musique des XXe et XXIe siècles l’amène à collaborer à la création de nombreuses œuvres: musique symphonique, opéras, musique de chambre et chorale et ce, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. En 2016, il complète sa cinquième collaboration aux productions de Chants libres avec la création d’un nouvel opéra, The Trials of Patricia Isasa, de Kristin Norderval, qui se voit décerner deux Prix Opus pour le Concert de l’année—Musique moderne, contemporaine et Concert de l’année—Montréal. Parmi ses autres réalisations, Il a dirigé la création du psychodrame théâtre musical La Faim d’Artaud d’Analia Llugdar et de l’opéra-performance Perdre Pied de Jimmie Leblanc, les premières, respectivement nord-américaine et montréalaise, des deux œuvres phares de Fausto Romitelli, An Index of Metals (ensemble Ik’s) et Professor Bad Trip (Ensemble La Machine) ainsi que la Création de l’Opera L’Hypothèses de Caïn du compositeur Michel Gonneville et du librettiste Alain Fournier.

[ix-21]