Tokyo (Japon)
Interprète (piano)

Gyögy Sebök, professeur de musique et pianiste de légende, a dit de Kyoko Hashimoto qu’elle avait «un don hors du commun pour la musique» et qu’elle était «l’un des plus grands prodiges de sa génération». Après avoir obtenu un diplôme de l’École de musique Toho-Gakuen de Tokyo, elle a étudié à l’Université de l’Indiana, à l’Académie internationale de musique Menuhin et à l’École Juilliard. Mme Hashimoto s’est régulièrement produite dans plus de 25 pays. Elle a notamment joué dans de nombreuses grandes villes et importantes salles de concert, comme le Wigmore Hall, le Lincoln Center, le Carnegie Hall, le Kennedy Center et le Concertgebouw d’Amsterdam. Parmi les nombreux prix qu’a reçus Mme Hashimoto, notons le premier prix et le prix du public du Concours international de musique française, le premier prix du Concours musical de France, le prix spécial du Concours international de musique de Budapest et le prix spécial du Concours international Spohr. Elle a également enregistré plus d’une douzaine de CD, dont les premiers morceaux pour piano de Messiaen, 34 pièces pour piano de Schumann, 24 préludes de Scriabine et 24 préludes de Chostakovitch. Mme Hashimoto est professeure de piano à l’École de musique Schulich de l’Université McGill. Depuis 2004, elle est directrice artistique de l’Atelier international de musique en République tchèque, en Allemagne et au Portugal. Elle a également donné des cours de maître en France, en Autriche, au Canada, en République tchèque, aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Allemagne et au Japon.

[ii-15]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.