Francfort (Allemagne), 1956
Compositeur

Detlef Heusinger, né en 1956 à Francfort, compte parmi les compositeurs les plus ouverts et polyvalents de sa génération. Il a fait des études de composition, de direction d’orchestre, de musicologie, de germanistique et de philosophie mais aussi de guitare, de luth et de piano aux Musikhochschulen de Brême, Cologne et Fribourg ainsi qu’à l’Université Albert Ludwig à Fribourg. Ses professeurs les plus importants furent Hans Werner Henze et Klaus Huber (composition), Francis Travis (direction) et Hubert Käppel (guitare). Parallèlement à ses études, il s’est penché sur l’électronique en temps réel en échangeant avec Luigi Nono et Hans-Peter Haller. Il a reçu de nombreux prix pour son activité de compositeur, dont le Prix de la musique de la ville de Stuttgart et des bourses comme celle de la Villa Massimo (Rome), de la Cité des Arts (Paris), de la Fondation Heinrich-Strobel de la SWR (Fribourg) et la bourse Baldreit (Baden-Baden). Il a enseigné de 1990 à 1996 à la Musikhochschule de Brême et était en charge d’une classe de direction au Mürztaler Musikwerkstatt. Des œuvres comme Der Turm (création en 1989 au Théâtre de Brême, Radio Bremen), Babylon (création en 1997 au SWR Festival de Schwetzingen et Schwarz Rot Gold (création en 1998 à Francfort, Radio de Hesse) sont au cœur de son travail compositionnel.

De 1991 à 2005 il travaille comme metteur en scène et un certain temps directeur du festival Rossini à Rügen et réalise des mises en scènes en Allemagne, France, Autriche, Italie et en Suisse: Orlando de Haendel, La Cenerentola et Il Barbiere di Siviglia de Rossini, Don Pasquale et L’Elisir d’Amore de Donizetti, Samson et Dalila de Saint-Saens, Les Brigands d’Offenbach et The Prodigal Son de Britten. Il a été engagé comme compositeur, chef d’orchestre ou metteur en scène dans des festivals comme Ars Electronica (Autriche), Berliner Festwochen, Cours d’été de Darmstadt, Donaueschinger Musiktage, Roma Europa Festival (Italie), Festival de Salzbourg et Festival de musique du Schleswig-Holstein. Parmi les interprètes de sa musique, citons le Quatuor Arditti, le Quatuor Auryn, l’Ensemble Modern, l’ensemble recherche, les Israel Contemporary Players, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, l’Orchestre Symphonique de la Radio de l’ORF, le DSO Berlin et les Orchestres symphoniques de la SWR. En tant que chef d’orchestre, il a travaillé avec l’ Ensemble Modern, l’Ensemble Surplus, le Collegium Novum Zürich et il dirige depuis 2009 l’Ensemble Experimental avec lequel il a enregistré pour la première fois les Risonanze erranti de Luigi Nono (CD récompensé en 2011 par le Prix de la critique du disque allemand). Depuis 2006, Detlef Heusinger est directeur artistique du Experimentalstudio des SWR.

[ii-15]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.