Montréal (Québec), 1977
Compositeur • Interprète (saxophones, clarinette basse)

Philippe Lauzier est un musiciens improvisateur, compositeur et artiste interdisciplinaire. Après des études en composition de 1998 à 2002, il dédie beaucoup de son temps à l’art de l’improvisation sur le saxophone, et plus tard, la clarinettiste basse qui devient son instrument de prédilection. Il prend part à plusieurs tournées et résidences au Canada, Europe, ÉU, Mexique, Australie et Chine, où il se réalise en solo ou avec les groupes et collectifs Sainct Laurens, Motel Hélène, Quartetski, Not the Music, Ensemble SuperMusique ainsi que d’autres. Il se produit également en concerts avec de nombreux musiciens, notamment Alexandre St-Onge, Cléo Palacio-Quintin, Isaiah Ceccarelli, Martin Tétreault, Nicolas Caloia, Kim Myhr, Franz Hautzinger, Xavier Charles, Jim Denley, Tatsuya Nakatani, John Butcher et Joe McPhee. Dans un autre spectre, son intérêt pour les pratiques interdisciplinaires et collaboratives, l’amène aussi à réaliser des installations sonores pour le FIMAV 2014 & 2018; une œuvre in situ pour les Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière; des musiques originales pour le cinéma (Cielo de Alison McAlpine) et la danse (Species de Kelly Keenan et Kira Kirsch). Depuis 2015, Philippe crée des œuvres à la rencontre entre musique, son et arts visuels (Le Parc est dans la boîte, Bleu Pénombre et Sept objets) avec l’artiste Frédérique Laliberté (Motel Hélène). Sur une quinzaine albums à son actif, Philippe a récemment réalisé trois œuvres solo, Transparence [Schraum, 2013], Dôme [Small Scale Music, 2016] et A pond in my living room [Sofa, 2017]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.