Rosemère (Québec)
Interprète (violon)

Geneviève Liboiron est boursière du Centre d’arts Orford et du Domaine Forget au Québec, du Centre d’arts de Banff en Alberta et de l’Académie Kayaleh en Suisse. Elle est également lauréate d’un prix Opus pour le meilleur concert de l’année dans la catégorie ’’Musique actuelle/Musique électroacoustique’’ de l’année 2012, pour son interprétation de l’œuvre mythique du compositeur Fausto Romitelli Professor Bad Trip avec l’ensemble La Machine. Développant de plus en plus sa passion et sa curiosité pour la musique contemporaine, elle joint le sextuor Paramirabo en 2012, avec lequel elle s’est produite en concert partout au Canada, ainsi qu’en Angleterre, aux États-Unis et au Mexique. Accompagnée du pianiste Daniel Anez, elle forme l’ensemble Wapiti, également en 2012, un duo violon/piano/synthétiseurs qui se consacre à la musique expérimentale, contemporaine et parfois improvisée. Le duo s’est produit en concert au Canada, en Colombie, au Mexique, au Chili, en Argentine, en Uruguay et en Bolivie. Wapiti est également récipiendaire de deux résidences artistiques offertes par le Conseil des arts et des lettres du Québec dans les villes de Bogota et de Mexico. En 2016, elle crée Productions No Hay Banda, avec le percussionniste Noam Bierstone et le pianiste Daniel Anez, une société de concerts de musiques expérimentales et DIY les lundis soirs à la Sala Rossa.

Très active comme pigiste dans son milieu, elle a travaillé, entres autres, avec le Nouvel Ensemble Moderne, avec le Quatuor Bozzini, avec l’ensemble Bradyworks, avec les Productions SuperMusique, avec l’ECM+ et avec l’Ensemble de la SMCQ. Sa connaissance du répertoire contemporain et des techniques de jeu lui ont valu plusieurs invitations à des festivals en tant qu’artiste invitée, comme le Laboratoire de musique contemporaine de Montréal, le festival Mise-En de New York, le festival ’’La jornadas de musica contemporanea de Bogota’’, le festival ’’Eduardo Mata’’ de Oaxaca, le festival ‘’Open ears’’de Kitchener Waterloo, le stage de musique nouvelle du Domaine Forget ainsi que le festival de musique nouvelle de l’Université Harvard à Cambridge. Elle a également donné plusieurs classes de maîtres dans plusieurs facultés universitaires à travers les Amériques et elle est régulièrement membre de plusieurs jurys sur des concours concernant la création et la musique nouvelle. Elle est également sur le Conseil d’administration en tant que secrétaire et trésorière de Productions No Hay Banda et de l’ensemble Paramirabo.

Geneviève enseigne le violon et la théorie musicale au Conservatoire de la Montérégie et à la Coopérative des professeurs de musique de Montréal. Elle a gradué à l’Université de Montréal au Baccalauréat et à la Maîtrise en interprétation du violon classique dans les classes d’Anne Robert et de Laurence Kayaleh.

[i-19]