Interprète (soprano)

Gagnante d’un Grammy Award, la soprano Susan Narucki est reconnue pour l’excellence de ses interprétations d’œuvres d’aujourd’hui et d’hier. Récemment, elle se produisait avec Pierre Boulez et le Cleveland Orchestra, Michael Tilson Thomas et le San Francisco Symphony, les ensembles Schoenberg et Asko, entre autres. Elle est également régulièrement invitée à se produire en tant que chambriste par des ensembles reconnus tels que le Orion String Quartet et le Chamber Music Society du Lincoln Center. Le Boston Globe écrivait récemment à son sujet: «Susan Narucki est dotée d’intelligence, d’esprit, de présence, d’une musicalité stupéfiante, et d’une voix que l’on veut entendre». Nominée dans la catégorie des meilleurs performances vocales classiques pour les Grammy de 2002 (Carter: Tempo e Tempi), la vaste discographie de Susan Narucki inclut entre autres deux opéras, dont le Writing to Vermeer de Louis Andreissen (Nonesuch) et Rêves d’un Marco Polo de Claude Vivier (Opus Arte DVD). On la retrouve par ailleurs chez SONY Classical, Philips, Angel, Chandos, Nonesuch, Decca, Bridge, et bientôt Koch International. Cette année, Susan Narucki s’est produite entre autres avec James Levine et le MET Chamber Ensemble, l’Orchestre de Radio-France, le Los Angeles Philharmonic, la Société de musique contemporaine du Québec et le Brentano String Quartet, en plus de prendre part à des événements tels que le Ojai Festival, le Cabrillo Festival (Marin Alsop, dir.), et le Los Angeles Monday Evening Concerts. Elle a présenté What’s Next de Elliott Carter en première new-yorkaise sous la direction de Christopher Alden et a créé Chance Encounter de Lisa Bielawa.

[iv-08]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.