Douchanbé (Tadjikistan), 1972
Compositrice

Farangis Nurulla-Khoja est une compositrice d’origine tadjiki-suédo-canadienne. Elle détient un diplôme en Beaux arts (Composition) de l’Université de Göteborg (Suède). Elle a également fréquenté l’Université de San Diego, où elle a étudié avec Brian Ferneyhough et Roger Reynolds, et l’IRCAM. Inspirée par tous ces endroits, elle vit maintenant au rythme international et suit le langage esthétique des musiques du monde. Musicienne, elle travaille avec la conviction que la danse est le complément de la musique et que le langage (tout particulièrement celui des poètes) est d’abord et avant tout une chaîne de sons communicatifs. Pour elle, faire de la musique représente un périple au cœur de l’inconnu, une quête de sons jamais entendus et de formes inédites. Les œuvres de Farangis Nurulla-Khoja ont été données en concert et programmées par des festivals internationaux de musique contemporaine dans les endroits suivants: Dushanbe (Tadjikistan); Helsinki (Finlande); Göteborg, Malmo, Vaxjo et Stockholm (Suède); Leipzig et Munich (Allemagne); Toulouse, Royaumont et Paris (France); Osaka et Tokyo (Japon); Montréal et Sainte-Irène (Canada); San Diego (ÉU). Sa pièce pour orchestre Replica a décroché le grand prix de la Fondation Abu Gazali de Salzbourg (Autriche) en 2000. En 2008, elle recevait le prix de composition Joseph S. Stauffer honorant un compositeur canadien en mi-carrière.

Farangis Nurulla-Khoja est présentement membre de FST, STIM/Svensk music (Suède). Divers ensembles et solistes ont interprété ses œuvres, dont: ICTUS (Belgique); Avanti! (Finlande); Atelier Vocal, Alexis Descharmes, Pierre-Yves Artaud (France); Nytida Musik, Gageego, Daniel Berg et l’Orchestre symphonique de Musichögskolan, Orchestre symphonique de Göteborg, Orchestre symphonique de Stockholm (Suède); Nouvel Ensemble Moderne, Quasar, Duo Trace (Canada); Neue Vocalsolisten Stuttgart (Allemagne), International Gaudeamus MusicWeek (Pays-Bas); New Julliard Chamber Ensemble, ensemble de chambre Continuum (ÉU). En 2005-2006, Farangis était compositrice en résidence à la Fondation Royaumont, pour travailler au projet Maqam et Créations (France). De plus, elle collabore étroitement avec le quatuor de saxophones Quasar et l’ensemble de chambre Continuum. Quasar a interprété ses œuvres Giuoco Piano pour quatuor de saxophones et Tabula Rasa pour quatuor de saxophones et électroniques en direct à plusieurs reprises, au Canada et à l’étranger. Elle travaille actuellement à une nouvelle pièce pour l’Orchestre symphonique de Shanghai et les Percussions de Strasbourg.