Paris (France), 1927 – Paris (France), 2013
Compositeur

Élevé entre deux pianos, il «grandit» en écoutant les gammes journalières ainsi que le répertoire virtuose de son beau-père. Du son, il apprend les différentes techniques (cinéma, radio, télévision, centre d’études radiophoniques) et s’affine l’oreille en devenant ingénieur du son. Par ailleurs, sa pratique du mime durant quatre ans à l’école de J. Lecoq et M. Decroux le sensibilise à la pratique du geste, à la plasticité de l’espace. C’est en 1959 qu’il entre au Groupe de Recherches Musicales où, sous la direction de Pierre Schaeffer, il suit durant deux années le stage de musique électroacoustique. Pierre Schaeffer lui confie la responsabilité du secteur Musique-Image. Il entre alors en relation avec des cinéastes et compose la musique de nombreux courts et longs métrages réalisés par R. Lapoujade, P. Foldès, P. Kamler, V. Borowczyck, P. Kast, J. Baratier, P. Kassovitz… C’est pour lui l’occasion d’entamer une recherche musicale personnalisée où toute liberté lui est laissée dans le cadre d’un temps fixé, mesuré et imposé par la durée de l’image et un contenu dont il n’est pas l’auteur. Il étend ses recherches à l’art vidéo au cours d’un voyage d’études aux États-Unis consacré à l’Art vidéo, effectué grâce à une bourse du Ministère de la Culture. À son retour, il réalise trois vidéos musicaux. Outre la réalisation de génériques (France-Culture, France-Musique, Antenne 2, Aéroport de Roissy…) et de musiques dramatiques destinées à la radio, à la télévision, au cinéma ou à la chorégraphie, il compose une cinquantaine de pièces musicales dont la plupart sont acousmatiques, quelques-unes mixtes (instrument et bande), d’autres étant des actions musicales où interviennent interprètes, acteurs, instrumentistes.

Intéressé par la rencontre entre les techniques d’improvisation du jazz et celle de la musique électroacoustique, il travaille avec différents groupes free-jazz. Programmées dans les festivals internationaux et concerts outre-Atlantique, certaines de ses œuvres sont couronnées: Prix de l’Académie du Disque Français (1979); Prix de la SACEM (1981); Les Victoires de la Musique (1990); Prix «Magister» au Concours International de Bourges (1991).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.