Edmonton (Alberta, Canada), 1973
Compositeur

Matthew Rizzuto a entrepris une formation soutenue comme pianiste de concert à l’Université d’Alberta, sous la direction d’Helmut Brauss, après avoir étudié le piano et la théorie musicale avec Valentina Dobrolige (ARMT). Étudiant en composition à l’Université McGill, il a travaillé sous la direction de John Rea et Denys Bouliane. Ses œuvres ont été diffusées à la radio, sur Internet et en concert, ici comme à l’étranger. Dernièrement, Matthew Rizzuto a travaillé avec l’Ensembe IXION, sous la direction de Michael Finnissy, qui présentait la création mondiale de everybody’s leaving à l’International Gaudeamus Music Week (2002) à Amsterdam, ainsi qu’au Warehouse de Londres, dans le cadre de la BMIC Cutting Edge Series.

En juin 2002, Matthew Rizzuto a eu l’occasion de travailler avec les membres de l’ensemble KORE, D’Arcy Philip Gray et Andriy Talpash au Centre de musique canadienne (CMC), dans le cadre du projet de lectures professionnelles: sa pièce bitches, qui est la seconde d’un triptyque – dont la première partie, machines, fut commandée par D’Arcy Philip Gray, avec le CMC – fit alors l’objet d’une lecture. Rizzuto écrit actuellement un quatuor pour cordes pour le Quatuor Bozzini, une création pour vents et percussion pour l’ensemble SOIL des Pays-Bas et une seconde œuvre pour piano solo, pour le pianiste québécois David Bergeron. Matthew Rizzuto était parmi les finalistes du Concours des jeunes compositeurs de Radio-Canada 2003 avec sa pièce Perseveration kids, qui a remporté la seconde place dans la catégorie piano solo.

L’œuvre gagnante du Prix Québec-Flandre 2002, 8g, fut écrite spécialement pour le Trio Fibonacci, qui la créa dans sa version définitive le 9 novembre 2001. La pièce fut jouée à Gand, en Belgique, le 4 avril 2003, devant les jurés du Prix Flandre-Québec par l’Ensemble Hermès.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.