Montréal (Québec), 1960
Compositrice

Compositrice et conceptrice sonore d’installations, de concerts et performances, Roxanne Turcotte se spécialise en composition électroacoustique à l’Université de Montréal. Première femme à obtenir une maîtrise dans ce programme autour de l’acousmatique. Elle a étudié principalement avec Marcelle Deschênes, Francis Dhomont, ainsi que Serge Garant et José Évangelista. Elle poursuit sa formation en technologies musicales à l’institution Musitechnic (1990) et la SAT (2014) en plus de détenir un certificat en éducation de l’UQAM (1994). Récipiendaire de nombreux prix internationaux de composition, son disque Désordres fût finaliste aux prix Opus en 2011 et Fenêtres intérieures, finaliste en 2015. Elle obtient un prix d’art radiophonique en 2005 à Paris — La muse en circuit, le prix de la International New Music Composers Competition aux États-Unis. Son œuvre Alibi des voltigeurs est sélectionnée par la section canadienne de la SIMC 2019. Elle participe à de nombreux festivals et événements électroacoustiques et multimédias dont Novembre Numérique (Tunisie) en 2018, Les rencontres acousmatiques du CranLab (Millery, France), le Festival Klang en 2017 (Montpellier, France), le Festival L’Espace du son en 2015 (Bruxelles), Festival Akousma 2005-2015 (Montréal, QC), Flora International à Montréal en 2006 (installation), le Festival Perpignan en 2006 (France), le Festival Archipel en 2005 (Suisse), Montréal en lumières en 2000, le Festival de jazz de Montréal en 1988… Ses œuvres sont publiées sous étiquette empreintes DIGITales. Elle est également appelée à faire partie de jurys régulièrement.

[i-19]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.