Strasbourg (Bas-Rhin, France), 1964
Chef

Le brillant jeune chef français Emmanuel Villaume est le directeur musical de l’Opéra et de l’Orchestre du Spoleto Festival USA à Charleston (Caroline du Sud). Cette saison, M. Villaume fera ses débuts au Metropolitan Opera dans Madama Butterfly. Il sera également de nouveau invité par le Royal Opera dans une production de La Rondine et par le Los Angeles Opera pour La Bohème avec Angela Gheorghiu et Roberto Alagna.

Né à Strasbourg, il a commencé ses études musicales au Conservatoire de cette ville avant de les poursuivre à Paris où il recevra des diplômes en littérature, philosophie et musicologie. Il a également étudié l’art dramatique et a pris part à des productions théâtrales. M. Villaume est l’auteur de thèses et d’articles musicologiques remarqués.

Alors qu’il était âgé de 21 ans, il a été nommé Dramaturg à l’Opera du Rhin de Strasbourg. Pendant son mandat, il a été remarqué par Spiros Argiris, directeur musical du Festival de Spoleto (Italie) qui devait l’inviter à diriger et narrer Les Chansons de Bilitis de Debussy en 1987. M. Argiris, qui était également directeur musical du Spoleto Festival USA a alors invité M. Villaume à faire ses débuts américains dans Le Nozze di Figaro en 1990. M. Villaume devait amorcer une collaboration soutenue avec les deux festivals et diriger de nombreux concerts et productions opératiques, notamment la première américaine de Der Prinz von Homburg de Henze.

M. Villaume a dirigé le Boston Symphony au Symphony Hall et au Tanglewood Festival, le San Francisco Symphony, le Houston Symphony, l’Indianapolis Symphony, le Los Angeles Philharmonic, le Detroit Symphony, le Minnesota Orchestra, le St. Louis Symphony, l’OSM à Montréal et au Carnegie Hall, le Tokyo Metropolitan Orchestra, l’Orchestre de Paris, le Beethovenhalle Orchestra de Bonn et l’Orchestre de l’Opéra Bastille, le Philharmonique de Monte Carlo, l’Orchestra Sinfonica Siciliana, celui du Teatro alla Scala et de La Fenice dans une version concert des Troyens de Berlioz.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.