Norvège
Compositeur

Une immense curiosité musicale a promené Rolf Wallin du jazz au rock d’avant-garde, en passant par la musique ancienne, sans oublier l’apprentissage classique traditionnel (des études de composition à la Norwegian State Academy of Music), et un séjour à l’université de San Diego en Californie. Dans son répertoire se retrouve cette bigarrure de techniques et de moyens d’expression: des musiques fortement intuitives écrites tout spécialement pour la danse, le cinéma ou le théâtre côtoient des compositions de musique instrumentale très élaborées conçues à l’aide d’un ordinateur. Elle témoigne de son constant effort pour compenser une construction formelle vigoureuse par une vivacité expressive tout aussi tonique. Quelques oeuvres: Chi (1991), pour orchestre. Ning (1991), pour hautbois, violon, alto et violoncelle. Solve et Coagula (1992) pour ensemble. Too Much of a Good Thing (1993) pour 6 guitares électriques et 3 percussionnistes. Four Etudes for Piano (1993).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.