Georg Friedrich Haas

Graz, Autriche, 1953

  • Compositeur

Georg Friedrich Haas étudie la composition, le piano et l’enseignement musical à l’université de musique et d’art dramatique de Graz de 1972 à 1979. Il poursuit ensuite des études supérieures auprès de Friedrich Cerha au conservatoire de musique et d’art dramatique de Vienne (1981 à 1983). Enfin, il participe aux cours d’été de Darmstadt en 1980, 1988 et 1990 ainsi qu’au stage de composition et d’informatique musicale de l’Ircam à Paris en 1991.

Fondée sur l’intégration du spectre harmonique (le Concerto pour violon et in vain) ainsi que sur la dialectique entre les parties individuelles et le son global qui en résulte (… Einklang freier Wesen …), la musique de Georg Friedrich Haas — ayant toujours induit l’expérimentation sonore — présente des qualités originales et invite son public à découvrir de nouveaux territoires musicaux. Réalisant les limites des possibilités acoustiques et harmoniques de la gamme tempérée, le compositeur s’intéresse ensuite à la microtonalité (Nacht). Il écrit également plusieurs pièces à exécuter dans l’obscurité totale, en hommage à son attachement à l’indistinct.

Ses œuvres sont données notamment au festival de Donaueschingen, à Ars Musica de Bruxelles, Musica Viva de Munich, Klangspuren Schwaz en Autriche et Wien Modern. Il est également «Festival Composer» au Festival Borealis à Bergen en Norvège en 2006. Son opéra Melancholia est créé en 2008 au Palais Garnier à Paris.

A partir de 1978, Haas enseigne au conservatoire de musique de Graz. Il enseigne également au conservatoire de musique de l’Académie de musique de Bâle en Suisse à partir de 2005, avant de succéder à Tristan Murail comme professeur de composition à Colombia University (New York) en 2013.

Traduction Eugénie Pascal [ii-15]