György Ligeti

Dicsöszenmárton, Hongrie, 1923 — Vienne, Autriche, 2006

  • Compositeur

Né en 1923 en Transylvanie, György Ligeti commence ses études au Conservatoire de Clujavant de poursuivre à l’Académie Franz Liszt de Budapest où il enseigne lui-même l’harmonie et le contrepoint entre 1950 et 1956. Il fuit alors la Hongrie suite à la révolution de 1956 et se rend d’abord à Vienne, puis à Cologne où il est accueilli notamment par Karlheinz Stockhausen. Là, il travaille au Studio électronique de la Westdeuscher Rundfunk (1957-1959) et rencontre Pierre Boulez, Luciano Berio, Mauricio Kagel… En 1959, il s’installe à Vienne et obtient la nationalité autrichienne en 1967.

Dans les années soixante, György Ligeti participe chaque année aux cours d’été de Darmstadt (1959-1972) et enseigne à Stockholm en tant que professeur invité (1961-1971). Lauréat de la bourse du Deutscher Akademischer Austausch Dienst de Berlin en 1969-1970, il est compositeur en résidence à l’Université de Stanford en 1972 avant d’enseigner la composition à la Hochschule für Musik de Hambourg jusqu’en 1989. Il a été honoré de multiples distinctions, dont le Berliner Kunstpreis, le Prix Bach de la ville de Hambourg, et le Prix de composition musicale de la Fondation Pierre de Monaco.

Ligeti a développé une technique de composition à la polyrythmie complexe influencée à la fois par la polyphonie du 16e siècle et différentes musiques ethniques, et sur laquelle se fondent ses œuvres des vingt dernières années. Lorsqu’il s’est éteint le 12 juin 2006, le monde de la musique classique perdait un des plus grands créateurs du 20e siècle. IRCAM