New Music Concerts (NMC)

Depuis sa fondation en 1971 par Robert Aitken et Norma BeeCroft — deux musiciens canadiens de réputation internationale — le New Music Concerts a présenté à Toronto un large éventail de la musique qui s’écrit actuellement dans le monde. Le NMC est le premier ensemble canadien anglophone à avoir interprété les plus récentes œuvres de compositeurs canadiens et étrangers, dans toutes les formes que peut prendre la musique contemporaine. Depuis ses débuts, le NMC a présenté plus de 280 concerts, commandé plus de 100 œuvres et créé plus de 550 œuvres. La politique artistique du NMC est claire: de longues heures de répétition sont la norme et seulement les meilleurs musiciens peuvent se joindre à l’ensemble. Les compositeurs sont invités aux répétitions, ce qui assure que les interprétations sont fidèles à leurs intentions.

En cette 34e saison, le NMC compte neuf enregistrements, dont le bestseller Takemitsu Chamber Music, paru en 2003 sous étiquette Naxos, ainsi que la prestation de Eve Egoyan interprétant The Seven Sides of Maxime’s Silver Die de Rudolf Komorous avec le New Music Concerts Ensemble, sous la direction de Robert Aitken, sur le CD Strange Sphereî (Artifact Music, 2004). En 2005, Naxos fera paraître un nouvel enregistrement de New Music Concert contenant quatre œuvres du compositeur américain George Crumb.