Louis-Philippe Pelletier

  • Interprète (piano)

Reconnu internationalement comme un des grands interprètes actuels, autant sur scène qu’à l’enregistrement, le pianiste Louis-Philippe Pelletier est un musicien tout aussi à l’aise dans la littérature pianistique des périodes romantique, classique, baroque et contemporaine. De plus, Louis-Philippe Pelletier est l’un des plus grands interprètes d’œuvres de compositeurs canadiens et de la Seconde École de Vienne. Le chef-d’œuvre pour piano Shiraz du Québécois Claude Vivier a été composé spécifiquement pour lui, de même que Les Variations Parallèles de Michel-Georges Brégent, œuvres toutes deux enregistrées sous étiquette Pelléas. En 1999, toujours sous étiquette Pelléas, Louis-Philippe Pelletier a entrepris l’enregistrement des œuvres complètes pour piano solo de Debussy et a donné cette intégrale en récital à Ottawa et à Montréal.

En 1999, le pianiste a représenté le Québec dans le cadre des manifestations du «Printemps du Québec en France» et a donné deux récitals consacrés à Debussy à Bordeaux et à Lyon. Au cours de la même année, à Vienne, il a interprété le concerto Asiles du Québécois Luc Marcel, avec l’ensemble Die Reihe, et, en 2001, il créait à la Chapelle historique du Bon-Pasteur de Montréal La Cité des Anges du même compositeur, spécifiquement écrite pour lui.

Né à Montréal en 1945, Louis-Philippe Pelletier a fait ses premières études de piano auprès de Lubka Kolessa, elle-même élève d’Emil von Sauer et d’Eugène d’Albert, tous deux parmi les deux plus illustres disciples de Franz Liszt. M. Pelletier a travaillé longuement avec Claude Helffer, puis pendant une plus courte période avec Harald Boje, Aloys Kontarsky et Karlheinz Stockhausen. Il a remporté le Premier Prix au prestigieux Concours international de piano Arnold Schoenberg à Rotterdam en 1979 et, en 1980, il a été consacré «Artiste de l’année» par le Conseil Canadien de la Musique, conjointement avec la soprano Teresa Stratas.