Œuvres de Dauphinais, Gonneville, Hamel et Lalonde.

La Symphonie des éléments est une œuvre collective en quatre mouvements composée à la fin 2000 et au début 2001 pour les jeunes musiciens de l’Harmonie senior de l’école secondaire Joseph-François Perrault à Montréal. Hamel, Lalonde et Dauphinais forment ensemble le collectif Espaces sonores illimitées spécialisé dans la composition collective de musiques où la spatialisation des sources sonores est une donnée centrale. C’est Michel Gonneville qui les a invité à se joindre à lui pour le projet de la Symphonie des éléments. Encouragés par le directeur musical de l’ensemble dédicataire, Richard Charron, les compositeurs ont voulu entraîner les jeunes musiciens dans une aventure de découverte et de dépassement, que ce soit sur le plan des caractéristiques musicales propres de l’œuvre, de son langage, ou à cause des conditions d’exécution très particulières que crée la spatialisation variable des musiciens d’un mouvement à l’autre. À l’occasion de cette création dans le cadre de MNM 2005, une vingtaine d’élèves plus âgés du Conservatoire de musique de Montréal ajoutent leurs forces à celles des musiciens de JFP. Les mouvements réfèrent, par leur caractère, aux quatre éléments (Terre, Eau, Air, Feu), bien connus de la symbolique ancienne.

Dans le cadre de MNM Jeunesse

Participants

Programme

Une production Société de musique contemporaine du Québec.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.