Œuvres de Messiaen, Morel et Tremblay.

Concert animé par Georges Nicholson, avec la contribution des compositeurs Yannick Plamondon et Michel Gonneville.

Walter Boudreau ouvre la 53e saison de la SMCQ avec un grand concert gratuit rendant hommage à deux piliers de la musique contemporaine au Québec disparus depuis un an, Gilles Tremblay et François Morel. Avec une musique qui évoque tantôt les sonorités du feu et les chants grégoriens (Tremblay), tantôt les faisceaux colorés d’une lumière filtrée par des vitraux (Morel), le chef nous fait pénétrer dans une véritable cathédrale sonore. Couronné par une œuvre orchestrale du «maître de ces maîtres», Olivier Messiaen, elle-même inspirée de grands espaces sacrés, ce concert rend un hommage post mortem aussi majestueux que lumineux à ces deux grands noms de la musique canadienne.

Le public est convié à plonger au cœur de la démarche de création de Gilles Tremblay et François Morel à travers un parcours d’activités de préparation au concert dès 14h dans le cadre des Journées:

Avec la participation des musiciens de l’ensemble à percussion Sixtrum.

Participants

Programme

  • Lumières sculptées (1992), 12:00
    2 cors, 2 trompettes, 2 trombones, tuba et 3 percussions
  • Musique du feu (1991), 17:00
    piano solo, flûte (piccolo), 2 flûtes, 3 hautbois, clarinette (clarinettes basses), clarinette (clarinette en mi bémol), clarinette, 3 bassons, 4 cors, 3 trompettes, 2 trombones, trombone basse, 2 tubas et 6 percussions
  • 5 flûtes (dont deux piccolos), 4 hautbois (dont un cor anglais), cinq clarinettes (trois en si bémol, une en mi bémol, une basse), 5 clarinettes, 3 bassons, contrebasson, 6 cors, 4 trompettes, 3 trombones, trombone basse, tuba, saxhorn basse et 6 percussions

Une production SMCQ dans le cadre des Journées de la culture