Trois Concertos: le disque

Communiqué de presse

Montréal, le Mardi 16 septembre 2003 — Presque quatre ans après le concert durant lequel ils furent créés et enregistrés, la SMCQ lance son disque Trois Concertos: les œuvres sont signées Isabelle Panneton, Sean Ferguson et Vincent Collard et sont interprétées respectivement par Julie-Anne Derome au violon, Marc Couroux au piano et Alain Trudel au trombone, avec l’Ensemble de la SMCQ sous la direction de Walter Boudreau. Ce disque devient ainsi le quatrième SMCQ live produit en collaboration avec ATMA classique et sera présenté au public lors d’une réception suivant le premier concert de la 38e saison SMCQ.

Dans le programme du concert, Walter Boudreau se posait la question «Pourquoi des concertos? N’est-ce pas là la forme “bourgeoise” par excellence, celle qui, à toute fin pratique, a contribué à éclipser le compositeur au profit de l’interprète?» Faut-il se soumettre à l’implacable loi de l’instrument roi «en améliorant la prestation de quelques contorsions bien placées et de grimaces savamment ponctuées de douleurs mélancoliques?» On s’en doute, la réponse ne saurait tarder et elle a beaucoup à voir avec le plaisir. Boudreau poursuit: «… le compositeur aime l’instrument et le craint (…): sans instrument, pas de musique, sauf peut-être dans la tête et encore… Le plaisir passe avant tout par les sens et le compositeur le sait. Il sait aussi que l’instrument a le pouvoir de rassembler, de concentrer et de démultiplier l’énergie. Il appartient donc au compositeur de faire «parler» l’instrument avec sensibilité, intelligence et passion.» Et pour traduire la verve des compositeurs, quoi de mieux que de jeunes musiciens passionnés et virtuoses?

Des envolées lyriques hard edge du Volando d’Isabelle Panneton, jouées par la récente récipiendaire du Prix Virginia-Parker, Julie-Anne Derome, au voyage maritime comme représentation des méandres intérieurs de Inside Passage de Sean Ferguson, interprété par Marc Couroux, l’auditeur se laissera aussi transporter dans l’imaginaire de «cowboyitude urbaine assumée» de Vincent Collard, qui a écrit un concerto pour un des rares hommes vivants à «tirer plus vite que son ombre», le tromboniste Alain Trudel. Ces Trois Concertos réconcilieront tout puriste, amateur de musique contemporaine, avec cette forme jugée parfois «ringarde» ou trop romantique de la musique concertante. Concluons avec le chef: «Écoutez, sentez et vibrez: ces musiques sont passionnantes pour qui s’y laisse emporter!»

Le disque sera en vente chez tout bon disquaire à partir du 11 octobre. Il y a possibilité d’obtenir un disque gratuit, ou à prix d’ami, en devenant membre de la SMCQ. Renseignements: (514) 843-9305.

— 30 —
Source: SMCQ, Sylvie Brousseau, directrice des communications, 514-843-9305, poste 305
Relations de presse: France LeBrun, La Boîte de Comm., 514-286-2866

La SMCQ reconnaît l’aide des organismes suivants et les remercie: Conseil des Arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, Patrimoine Canadien, Ministère de la Culture et des Communications du Québec, Ministère des Relations internationales du Québec, Fonds de stabilisation des arts et de la culture du Québec, Conseil des arts de Montréal, La Ville de Montréal, La Fondation SOCAN, La Chaîne culturelle de Radio-Canada, CBC Radio Two, Le Devoir, Le Mouvement des caisses Desjardins.