Sax, tambours et Cie

Une rencontre «tintamarresque» entre 4 saxophonistes et 6 percussionnistes, sous la direction de Walter Boudreau

Communiqué de presse

Montréal, le Jeudi 30 octobre 2003 — Le 17 novembre prochain, à 20 h, la Salle Pierre-Mercure vibrera au diapason de 10 musiciens virtuoses et leurs innombrables instruments de toutes sortes, allant des marimbas, vibraphones, congas et bongos, aux gongs, cymbales, timbales et crotales, sans oublier les saxophones rutilants et quelques haut-parleurs! La SMCQ a en effet orchestré une rencontre stimulante entre deux bands au sommet de leur forme, en concoctant un programme très «actuel», mettant en vedette les saxophones et la percussion, dans un concept frisant le «jamais vu»! Ainsi le quatuor de saxophones QUASAR, QUAD percussions originales, Julien Grégoire et Robert Slapcoff - deux percussionnistes de l’Ensemble de la SMCQ - et Walter Boudreau, au pupitre, s’unissent pour offrir aux auditeurs cinq œuvres écrites pour ces formations, dont deux en création. Les compositeurs en sont Francis Caron, Vincent Collard, Sofia Gubaidulina, Michael Oesterle et Anders Nilsson.

Le quatuor de saxophones Quasar

«… un niveau de qualité qui n’a d’égal que son éclectisme.»
Réjean Beaucage, Voir, janvier 2003

Quatuor en résidence à la SMCQ depuis trois ans et coproducteur, avec la Chaîne culturelle de Radio-Canada, du concert du 17 novembre, QUASAR est un groupe de musiciens passionnés par la musique de leur temps, avec tout ce que cela implique de recherche sur les nouvelles technologies et les arts multidisciplinaires. Formé de Jean Marc Bouchard, Mathieu Leclair, Marie-Chantale Leclair et André Leroux, QUASAR poursuit depuis dix ans son travail d’exploration sonore en osant, à chaque nouvelle prestation, un plongeon dans l’inédit. Cette année, le concert avec QUAD est la réalisation d’un désir profond de créer une synergie, pas seulement entre des musiciens solistes, mais entre deux ensembles, deux bands qui possèdent déjà une identité et une énergie propre. D’après Marie-Chantale Leclair, directrice artistique du groupe, le concert risque d’être «hallucinant!».

QUAD percussions originales

«Nous vous recommandons fortement d’aller les voir jouer, si par hasard ils passent près de chez vous.»
Drums, etc., mars-avril 1998

Qu’est-ce qu’une percussion? QUAD vous répondrait que c’est n’importe quoi: congas, grosse caisse et marimba, bien sûr, mais aussi pot à fleur, tuyau ou corps humain: tout est bon pour produire un rythme, une sonorité nouvelle. QUAD, formé des musiciens Johanne Latreille, Michel Viau, Stéphanie Dionne, Jean-François Bouchard et Charles Duquette (en remplacement de l’un ou l’autre musicien), travaillent depuis plusieurs années à l’interprétation de pièces pour percussion, mais aussi et surtout, à la création d’œuvres de leur cru, qui intègrent le mouvement chorégraphié. QUAD remportait, en 2002, le prix Opus pour la «Production de l’année - Jeune public». En octobre dernier, le groupe était longuement ovationné lors de la création de TapaJungle!, le nouveau conte musical de la SMCQ Jeunesse. QUAD est, en effet, irrésistible, aussi bien dans sa virtuosité que dans son élégance gestuelle, et le conseil du journaliste de Drums, etc., est plus que jamais d’actualité.

Les compositeurs de Sax, tambours et cie.

Le chef d’orchestre, lauréat du Prix Molson 2003 pour les arts, est, de toute évidence, très heureux de travailler avec cet ensemble inusité de musiciens: «L’énergie extraordinaire que dégage chacun de ces groupes est tout à fait palpable quand ils sont seuls sur scène. Imaginez-les ensemble! C’est ici que le mot synergie prend son véritable sens!» Toute cette synergie se concrétisera donc dans l’interprétation de cinq œuvres. Celles de Vincent Collard, commandée par la Chaîne culturelle de Radio-Canada et de Michael Oesterle, commandée par la SMCQ, à l’aide d’une bourse du Conseil des Arts du Canada, seront créées lors du concert. On entendra aussi un quatuor de saxophones, écrit pour QUASAR en 2000, par le compositeur québécois Francis Caron. Puis, du Suédois Anders Nilsson, un Krasch! qui débute véritablement sur cette onomatopée et qui évoque notamment le choc des cultures rock-classique. Le concert se terminera sur un tout autre registre, une «attente» - In Ertwartung - de la célèbre compositrice russe Sofia Gubaidulina, mystique dans sa recherche de «communauté naturelle» entre les deux familles d’instruments et dont la musique est imprégnée d’un lyrisme à la fois retenu et déchirant.

Le concert aura lieu à la Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau, le lundi 17 novembre 2003 à 20 h. Le coût des billets est de 25 $ (régulier), 12.50 $ (50 ans et +) et 5 $ (étudiants). Les réservations se font en appelant au 514.987.6919.

— 30 —
Source: SMCQ, Communications,514-843-9305, poste 305
Relations de presse: Gérard Cellier, La Boîte de Comm., 514-286-2866

La SMCQ est reconnaissante du soutien apporté par : le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec, Patrimoine Canadien, le Ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Ministère des Relations internationales du Québec, le Fonds de stabilisation des arts et de la culture du Québec, le Conseil des arts de Montréal, la Ville de Montréal, la Fondation SOCAN, la Chaîne culturelle de Radio-Canada, CBC Radio Two, le Devoir et le Mouvement des caisses Desjardins.