Niemandslandhymnen: Une rime tierce en treize tercets — V

Dépêche

Voici, à découvrir chaque jour jusqu’au 18 mai, les treize poèmes de Sandeep Bhagwati qui ont inspiré sa dernière création, Niemandslandhymnen.

Traduction française de Louis-Patrick Leroux (la traduction française ne cherche pas à recréer la rime tierce dans sa forme, mais propose plutôt une traduction en forme libre de l’anglais).

V — ENTROPIE

Là où les énergies anciennes, déterrées, se dissipent.
Nous nous agitons désespérément afin de protéger
Les vestiges épars de notre destin

Nous sortons nos glaces pour capter
Ses dernières émanations
Réfléchissant

Éternellement le même tableau

Reprenant des mêmes plaintifs

dans ce rondeau

de nos espoirs:

De crainte qu’ils ne diffusent

Dans le vide,

Dans la brume et la buée,

De vagues ruisselets naissants

Nouvelle rédigée le Vendredi 12 mai 2017