Un hommage à l’Infonie salué par la SMCQ

«Ode à l’Infonie» au Festival Suoni Per Il Popolo

Dépêche

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) salue l’initiative du Festival Suoni Per Il Popolo d’accueillir dans sa programmation le spectacle Ode à l’Infonie du 333 Toutartbel qui sera présenté à la Sala Rossa le jeudi 1er juin à 20h.

«Ce concert-hommage à l’Infonie me touche particulièrement comme compositeur et cofondateur avec Raôul Duguay de ce groupe en 1967», déclare Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ. En effet, le musicien et compositeur Walter Boudreau et le poète Raoul Duguay ont fondé ensemble ce groupe musical qui présentait des spectacles alliant la musique, l’improvisation, la danse et l’art visuel.

Véritable rassemblement d’expérimentateurs dans de multiples domaines, l’Infonie aura été l’incarnation la plus plausible du happening à la sauce québécoise. Née des échanges interdisciplinaires qui voyaient le jour dans le sillage d’Expo 67, l’Infonie réunissait parfois jusqu’à une trentaine d’artistes, des créateurs de tous horizons: musique, peinture, soudure, artisanat, mime, se fondant au travail du conteur, de l’électricien ou du poète.

Le groupe se séparera en 1974 alors que les deux artistes fondateurs prennent des directions différentes: Walter Boudreau vers la musique contemporaine et Raoul Duguay vers la chanson et l’écriture. Des disques perpétuent cette mémoire encore vive d’une œuvre riche, complexe, hétéroclite et pleine de la liberté d’une époque folle. Après sa création en 1972 et une résurrection en CD en 2002, l’éclaté disque Volume 333 est ressorti une 3e fois en décembre 2016 — en vinyle et en numérique! — au grand plaisir de son principal compositeur, Walter Boudreau.

Mené par Philippe Hode-Keyser, l’ensemble 333 Toutartbel présentera jeudi soir, 1er juin, un hommage haut en couleur à l’œuvre de l’Infonie. L’ensemble de dix-huit musiciens s’attaquera à dix-sept pièces tirées du répertoire du légendaire collectif québécois, dont entre autres, des compositions tirées des volumes 3 et 333 du groupe ainsi que certaines pièces tirées des trames sonores de films de Jean-Pierre Lefebvre.

Nouvelle rédigée le Lundi 29 mai 2017