Une saison sous le signe des rencontres

Pour sa 46e saison, la Série montréalaise de la SMCQ joue la carte de la séduction avec des rencontres rendant honneur à la création artistique sous toutes ses formes. D’un concert à l’autre, une place de choix sera laissée à la compositrice Ana Sokolović, grande amoureuse de toutes les formes d’art, qui sera cette année au cœur de la Série Hommage.

À l’occasion des journées de la culture, la SMCQ joue l’ouverture avec la projection du film Musiques pour un siècle sourd (Richard Jutras), qui précède un concert gratuit de l’Ensemble de la SMCQ. Celui-ci est dédié aux grands noms de la musique québécoise dont s’est inspirée Ana dans son œuvre Jeux des portraits.

Une autre rencontre riche en émotion: celle du public avec l’Ensemble Aventa, venu spécialement de Colombie-Britannique, dont les accents d’époque kafkaïenne résonneront à Montréal.

À la croisée des chemins artistiques également, le concert Chutes libres fera tomber le rideau sur la musique très théâtrale d’Ana parmi d’autres compositeurs québécois, tandis qu’une nouvelle chorégraphie de Marc Bovin sera diffusée sur grand écran pendant l’interprétation de la Création du Monde (Darius Milhaud).

Quant au Quatuor Molinari, il rendra également honneur à l’art en général, que ce soit par les formes du peintre évoqués dans Blanc dominant (Ana Sokolović, 1998) ou à travers ses autres interprétations.

Enfin, la SMCQ rend hommage à la longue carrière de la grande dame de la musique contemporaine, Louise Bessette, au cours d’un triple concert où créations et grandes œuvres du répertoire croiseront de talentueux interprètes.

L’année se termine sur une note particulièrement éclectique par un grand concert réunissant Angèle Dubeau & La Pietà à Walter Boudreau et l’Ensemble de la SMCQ autour de grands noms de la musique américaine et québécoise. De Zappa à Adams en passant par Vivier et Sokolović, ce concert promet d’être particulièrement enlevant!

Cette programmation audacieuse qui rassemble autant des compositeurs d’ici que des artistes d’autres disciplines, place plus que jamais la SMCQ au cœur de l’effervescence artistique montréalaise.

Composer au présent!

La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous.

Page mtl@46.mot générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.