support stéréo

Création: 6 novembre 1999, Concert, Usine C, Montréal (Québec)

Zénith est une œuvre qui s’inscrit dans la tradition du poème symphonique. Son instrumentation relève de l’orchestre romantique avec l’ajout de jeux vocaux interprétés par la chorégraphe Marie Chouinard et de Luc Lemay, chanteur du groupe death métal Gorguts. La prémisse dramatique de l’œuvre provient des affreuses images de la guerre de Bosnie qui a marqué l’actualité des années 90. Devant l’horreur des exactions de la guerre, l’œuvre se présente alors comme une exorcisation du malaise en transportant l’auditeur des bas fonds de l’enfer vers la voûte céleste, d’où le titre Zénith. Avec le recul, étant moins à fleur de peau, je suis aujourd’hui en mesure de me détacher des images concrètes qui ont servi à l’inspiration de la pièce afin de mieux apprécier son caractère musical intrinsèque. C’est probablement pour cette raison qu’il m’est désormais envisageable de présenter cette œuvre dans un contexte un peu plus festif. De plus, pour cette occasion qui se veut «halloweenesque», je vous réserve une petite surprise scénique qui permettra à ce poème symphonique de s’éloigner de la thématique de la guerre pour se rapprocher de ces histoires mythiques qui meublent notre imaginaire.

[x-10]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.