Œuvre intégrale/parente: La forme de l’esprit est un papillon

Se glisser à l’intérieur du temps d’une étincelle! Comme sous un arbre, s’y installer… Un grand frisson va couvrir de sa ramure une zone de bruissements trouée de lumières et de couleurs.

Le continuum multi-résonant émet des formes. Des marques s’y dissimulent, des figures, des signes. Ici ou là, des entités dynamiques enchevêtrées surgissent. Parfois ces «marques» révèlent plutôt les mouvements de la main-oreille instrumentée, ailleurs des figures naissent d’une volonté de signifiance.

Les accidents de l’attention circulent parmi les appels ou plutôt «papillonnent» de l’un à l’autre dans une danse hérissée, heurtée, multipolaire. Cinq moments se succèdent, maillés de rappels, d’étirements: formes espacées, formes resserrées, formes enchevêtrées, formes contrastées, formes ondulées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.