quatuor à cordes

Commande: Quatuor Bozzini

Création: 27 août 2003, Quatuor BozziniFestival international du Domaine Forget 2003: Concert, Salle Françoys-Bernier — Domaine Forget, Saint-Irénée (Québec)

Rumore sui (pour le Quatuor Bozzini) appartient à un cycle d’œuvres de musique de chambre proposant une forme un peu particulière d’introspection de ses propres perceptions et sensibilités. Dans Qualia sui (pour le Trio Fibonacci), la musique se déroule au gré des métaphores et caractères sonores suggérés par les sensations ressenties à différentes couleurs. En fait, cette réaction musicale purement subjective aux impressions livrées par les couleurs constitue possiblement un révélateur (dans le sens photographique du terme) de la sensibilité du compositeur.

Dans Rumore sui, le compositeur semble cette fois évaluer ses propres réactions au matériel musical à mesure qu’il l’élabore. Les mêmes idées reviennent constamment, mais prennent des directions multiples, elles apparaissent sous plusieurs formes de retours tantôt variés, tantôt tronqués ou alors copieusement élaborés et distendus. La forme de Rumore sui est en deux mouvements utilisant des idées et recourant à de processus très similaires; un peu comme si le deuxième mouvement était lui-même une sorte de «rumeur flottante» du premier.

L’œuvre utilise de façon systématique les micro-intervalles: les échelles en quarts de ton permettent une extension de l’idée de «note sensible virtuelle» élaborée au cours de plusieurs œuvres de Bouliane. La dernière pièce du cycle est une sonate pour violon et piano (pour le violoniste Pinchas Zukerman) intitulée Tremore sui.

  • Partition disponible auprès de CMC, Région du Québec (bureau à Montréal).
  • Enregistrement: disponible au bureau de la SMCQ

Exécution