quatuor à cordes

Blanc dominant pour quatuor à cordes est inspiré de l’univers pictural de G. Molinari. L’œuvre, en huit mouvements, se présente sous la forme d’un thème et variations.

Le thème se divise en deux volets; Volet 1: espace vertical (thème harmonique), Volet 2: espace horizontal (thème mélodique).

Chacune des sept variations propose une correspondance sonore avec des peintures de Molinari:

  • mutation I
  • tension
  • espace/asymétrique
  • diagonale noire
  • mutation II/triangle
  • blanc dominant
  • coda/continuum

Les tableaux de Molinari servent de déclencheur poétique à une œuvre musicale autonome. Il ne s’agit pas d’une tentative de transposition musicale d’un travail pictural. Blanc dominant est plutôt le résultat d’une contemplation; la rencontre de deux sensibilités artistiques, le compte-rendu d’une fascination. La résonance de l’art de Molinari dans mon imaginaire; un hommage sonore.

Blanc dominant a été composé en 1998 pour le quatuor à cordes Molinari avec l’aide du Conseil des arts et des lettres du Québec.

  • Enregistrement: disponible au bureau de la SMCQ

Exécutions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.