flûte amplifiée

Inspiré des sonorités envoûtantes du shakuhashi, Tenderness of Cranes («T suru No Tsugomori» ou la douceur des hérons) oscille entre deux cultures musicales: la musique traditionnelle japonaise et la musique contemporaine. En effet, on retrouve ici toute la musique méditative de l’Orient. Les techniques utilisées dans cette pièce sont dérivées et du shakuhashi japonais, et de la flûte moderne: inflexions des intonations, souffle, variation du vibrato, flutterzunge, quart de ton, changement de timbres et multiphoniques. Le titre est inspiré du fait que les hérons, après avoir formé un couple, restent toute leur vie réunis. Tenderness of Cranes a gagné le prix Lee Ettelson Composer’s Competition et le prix du National Flute Association New Music Competition en 1992.

[v-13]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.