orchestre

Bien qu’il soit vrai qu’une des ressources de communication les plus puissantes à la disposition du compositeur soit sa capacité de rejoindre les auditeurs par l’intermédiaire de références, voire de «résonances» culturelles, dans cette œuvre, j’ai tenté d’établir cette communication à un autre niveau.

Je souhaite explorer une région où les mondes subjectif et objectif se rejoindraient, où le phénomène physique que représente le son susciterait une réponse pratiquement involontaire de l’auditeur. Je rêve d’une syntaxe harmonique capable d’intégrer la relation entre la tension perceptible et sa résolution. Je rêve d’une relation cohérente de tous les paramètres musicaux au service d’un seul objectif expressif. Je rêve d’un langage qui pourrait être compris dans l’esprit aussi bien que dans la chair.

Sean Ferguson

  • Enregistrement: disponible au bureau de la SMCQ

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.